Le MRS est un mouvement régionaliste. Il est  apparu dès la création de la région Rhône-Alpes, au début des années 70. Il a pour revendication principale que la Savoie soit reconnue comme une région administrative à part entière. Dans une démocratie, ne devrait-il pas revenir à la population de définir les contours de ses institutions territoriales ?

 

Au delà de cette visée première, le MRS est devenu au fil des années un mouvement d’idées incitant à s’interroger sur le fonctionnement démocratique de la France, pour proposer des évolutions, sans jamais en demander la séparation. Affichant ses convictions : le fédéralisme, la diversité culturelle, la prise en compte de l’environnement, notre mouvement a, de décennie en décennie, prolongé son action sans jamais se décourager.

 

En juin 2012, le MRS a affirmé sa refondation dans un manifeste de valeurs s'appuyant sur les quatre piliers suivants : Humanisme, Régionalisme, Démocratie, Écologie.

 

Site internet: http://www.regionsavoie.org/

La candidate d'Initiatives Démocratiques Savoie

Initiatives Démocratiques Savoie est un label politique basé sur une charte définissant ce que les citoyens peuvent attendre d'un élu. 

Nous offrons cette nouvelle perception de la politique à toutes celles et tous ceux qui souhaitent s’engager avec la population de leur territoire dans un esprit réellement démocratique et participatif. Nous sommes heureux au Mouvement Région Savoie d'en être à l'origine.

Lire la suite

Communiqué du MRS en amont du second tour des élections présidentielles 

En amont du second tour des élections présidentielles, le MRS dénonce les incohérences et le non sens démocratique du scrutin présidentiel français. Les deux candidats "reçus", suite au premier, ne représentent que 16% et 14% de la population active. L’un des deux se targuera demain de posséder les quasi-pleins pouvoirs et imposera son propre programme.

Lire la suite

Centrale nucléaire du Bugey : « le risque pour la Savoie est immense ! »

Dans une tribune libre publiée par le journal en ligne reporterre.net, le Mouvement Région Savoie (MRS)exprime son soutien à l'initiative de la ville et de l’État de Genève en mars 2016, qui ont déposé plainte en justice pénale pour mise en danger d'autrui, au sujet de la centrale nucléaire du Bugey.

Par ailleurs, le MRS regrette vivement la position prise par le député maire d'Annecy-le-Vieux, Bernard Accoyer. L'ancien président de l'assemblée nationale, dans un communiqué de presse diffusé cyniquement la veille de l'anniversaire de l'accident de Fukushima, est venu en défenseur de cette installation nucléaire, en occultant totalement le risque porté aux populations et au territoire savoyards, à qui il doit pourtant sa réussite politique.

Un accident majeur du type Fukushima ou Tchernobyl serait une tragédie humaine. Il marquerait tout simplement l'effondrement économique de la Savoie, et donc la mort de notre territoire.

A l'inverse, la transition en direction des énergies renouvelables représente un enjeu de développement important pour de nombreuses start-up et entreprises locales prêtes à faire éclore leurs initiatives.

Le Mouvement Région Savoie s'in­digne vivement contre le souhait irresponsable du gouvernement français d'augmenter de dix ans la durée de vie des centrales, dont les réacteurs montrent déjà de nombreux élé­ments de fatigue. Il demande la fermeture au plus vite des quatre réacteurs du Bugey : avant qu'il ne soit trop tard ! 

Laurent BLONDAZ, 

Président du Mouvement Région Savoie