Régions et Peuples Solidaires, fin prêt pour dépasser l’Europe des États !

Après avoir validé cet été à Bayonne sa plateforme-programmatique « Dépasser l’Europe des États », la fédération Régions et Peuples Solidaires (R&PS) a arrêté, samedi 16 février, sa stratégie électorale et investi son chef-de-file pour l’élection au parlement européen.

 

Le Conseil Fédéral de R&PS, qui se compose des représentants de chacune des treize organisations membres, a décidé de reconstruire le partenariat historique avec les écologistes initié en 1989. Cette alliance avait alors permis, au niveau européen, l’élection de Max Simeoni puis celle de François Alfonsi en 2009.

« Régionalistes » et écologistes forment au parlement européen un groupe commun appelé « groupe Verts / Alliance Libre Européenne ».

Lire la suite

L’heure de la redistribution des cartes

La crise du système politique en Europe peut aller loin. Qui aurait dit il y a quelques mois à peine que le PS et les Républicains deviendraient des formations de second rang en France, tandis que leur glissade continue encore ? Les partis socialistes et conservateurs qui ont structuré la vie politique dans tous les pays d’Europe occidentale depuis quarante ans ont déjà disparu en Grèce, suivent le même chemin en Italie, et ce phénomène est en train de gagner la France.

Lire la suite

L’Euro, 20 ans, le revers de la médaille

L’Euro est un bouclier, un hoplon, qui protège mais qui est lourd et encombrant, c’est le revers de la médaille. Désormais, il est plus que temps de le réformer et de le compléter. Régions et Peuples Solidaires porte de nombreuses solutions pour cela, en voici quelques-unes.

 

La sarisse

 

Tout comme une tactique défensive sans stratégie offensive est un suicide militaire, une politique monétaire sans politique fiscale n’a aucun sens. Même Keynes préférait la politique fiscale à la politique monétaire. C’est pourquoi si l’Euro est, tel l’hoplon, un bouclier lourd mais résistant, la zone euro a besoin de façon urgente, telle la phalange hoplitique, d’une arme offensive pour gagner une bataille : la sarisse, autrement dit un budget fédéral fort et ambitieux.

Lire la suite

Régions et Peuples Solidaires pour une Europe plus proche des citoyens

Le climat national actuel n'est certes pas favorable. Et en ces temps de tensions sociales, terreau de tous les populismes, parler d'Europe n'est pas porteur. Qu'importe, le parti Régions et Peuples Solidaires (RPS) - "le seul à avoir sa permanence nationale à Toulon", s'amuse Pèire Costa, son directeur - a décidé de se lancer dans la bataille.

 

Refusant de réduire les élections du 26 mai prochain à un référendum contre la politique de Macron, RPS, dont quatre députés ont participé récemment à la création du groupe parlementaire "Libertés et Territoires", veut y voir une occasion unique de changer de politique européenne.

Lire la suite

Le « rêve européen » des partis régionalistes

Les partis autonomistes ou indépendantistes réunis dans la fédération « Régions et Peuples solidaires » soutiennent l’idée d’une Europe fédérale.

 

Si des partis français critiquent la construction européenne jusqu’à vouloir en sortir, certains y voient à l’inverse un moyen de faire avancer leurs idées en contournant ce qui y fait obstacle en France. C’est en particulier le cas de « Régions et Peuples solidaires », fédération de partis autonomistes ou indépendantistes modérés, qui vient de finaliser la rédaction de sa plate-forme programmatique pour les élections européennes de 2019.

Lire la suite