Remerciements de François Alfonsi, député européen

Elu député européen le 26 mai dernier, je remercie les 18.944 électeurs qui ont apporté leurs suffrages à la liste écologiste conduite par Yannick Jadot où je figurais en neuvième position. Avec plus de 22% des voix, la Corse obtient le score le plus élevé réalisé par cette liste dans l’ensemble des régions françaises. Les Corses se sont reconnus largement dans la candidature que j’ai portée, au nom de Femu a Corsica, sur la liste Europe Ecologie, dans le débat européen. Dans le contexte d’un dialogue difficile avec le gouvernement, mon élection contribue à conforter notre démarche.

 

Je tiens tout particulièrement à remercier le Président du Conseil Exécutif, Gilles Simeoni, pour son engagement personnel dans la campagne, ici en Corse, et aussi auprès du mouvement écologiste et auprès de l’ensemble des composantes de Régions et Peuples Solidaires. Il a beaucoup contribué au succès obtenu.

Lire la suite

Européennes 2019 : victoire aussi des régionalistes (analyse des résultats)

Avec plus de 3 millions de voix en sa faveur (13.47% des suffrages), la liste conduite par Yannick Jadot, en finissant troisième derrière le Rassemblement National  et En Marche incarne l’espoir et le renouveau. Ce succès est une victoire politique et idéologique des écologistes.

 

Cette victoire est aussi celle des régionalistes. Parmi les treize candidats élus dimanche 26 mai, figure François Alfonsi qui n’était autre que le chef de file de Régions et Peuples Solidaires (R&PS) à ces élections européennes.

 

Lydie Massard, de l’Union Démocratique Bretonne (UDB), qui se trouvait en 14e position sur la liste, manque d’être élue pour quelques voix. Elle pourrait toutefois rejoindre le parlement européen en cours de mandat.

 

Réunis à travers R&PS, les régionalistes, alliés à EELV, ont contribué, indubitablement, malgré le mode de scrutin défavorable par nature aux régionalistes (circonscription unique à l’échelle de toute la France), au succès de la liste. Partout sur les territoires où R&PS est présent, la liste Europe Ecologie obtient de très bons  scores, souvent supérieurs à la moyenne hexagonale :

Lire la suite

François Alfonsi réélu au parlement européen !

Le Mouvement Région Savoie est heureux de la réélection de François Alfonsi en tant que député européen !

 

C'est une victoire pour notre fédération Régions et Peuples Solidaires, mais aussi pour le Mouvement Région Savoie qui a mené sa campagne sur notre territoire.

Lire la suite

EN BRETAGNE, UNE BELLE AVANCÉE POUR LA LISTE ÉCOLOGISTE ET AUTONOMISTE

Les élections européennes de 2019 sont marquées par un vote pour les listes d’extrême-droite et populistes qui reste très élevé et une inscription du macronisme dans le temps (mais pour autant les soutiens à la politique gouvernementale représentent moins d’un électeur sur quatre).

 

Ces élections marquent surtout la prise de conscience écologiste et la montée des revendications fédéralistes et régionalistes au niveau européen. Pour l’Union Démocratique Bretonne ; c’est une vraie satisfaction.

 

Les résultats en Bretagne témoignent d’une progression de l’idée d’autonomie régionale de Nantes à Brest. Sur 1 789 417 votes exprimés dans les cinq départements bretons, la liste écologiste et régionaliste de Yannick Jadot réalise un score de 16,92 % soit 3.5 points de plus que la moyenne hexagonale. Dans plusieurs dizaines de communes, elle arrive même en tête. Ce résultat appelle une poursuite et un renforcement des démarches convergentes entre l’écologie politique et la revendication d’autonomie en Bretagne.

Lire la suite

Européennes 2019: les cinq leçons de la carte des résultats

La Corse offre aux Verts leur meilleur score régional (21,97%)

 

En Corse, où le Rassemblement national (RN) est traditionnellement faible aux élections locales et fort aux élections nationales, le parti de Marine Le Pen arrive en tête, avec 27,74% des voix. L’ex-Front national gagne quelque 5000 voix par rapport à 2014. Mais la plus forte progression vient des Verts, alliés aux régionalistes cette année, et soutenus par les autonomistes corses au pouvoir dans l’île depuis 2015. Arrivée deuxième, la liste de Yannick Jadot obtient 21,97% soit près de 19.000 voix, contre 4,38% en 2014. Il s’agit de son meilleur score régional. Cette progression est toutefois en trompe-l’œil. Lors du précédent scrutin, il y a cinq ans, EELV et le parti régionaliste «Régions et peuples solidaires» (R&PS) avaient fait campagne en ordre dispersé. Les écologistes avaient alors obtenu 4,38% des voix (3500 voix), contre 21,51% pour les régionalistes (environ 17.000 voix). Ils avaient donc 1500 voix de plus en étant séparés.