Partis fédérés


Actualité des partis fédérés à R&PS

PLAQUES MINÉRALOGIQUES : ET SI LES ALSACIENS DÉCIDAIENT ?

UNSER LAND prend connaissance de la publication au journal officiel de la création d’un 14e identifiant territorial de plaque minéralogique en France métropolitaine, celui de la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA).

 

Ne boudons pas notre plaisir, les Alsaciens seront fiers de pouvoir à nouveau arborer un identifiant qui leur est propre. C’est un petit pas à portée symbolique que nous saluons. La touche finale d’une CeA que nous souhaitons ambitieuse.

Toutefois, il appartient maintenant aux départements de choisir le logo à apposer. Pourquoi laisser cet arbitrage à une poignée de décideurs au lieu d’interroger l’ensemble des administrés ?

 

Lire la suite

EUROPA, ZUM GEBURTSTAG VIEL GLÜCK !

« C’est parce que L’Europe n’a pas été faite que nous avons eu la guerre » …. « L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait » (Robert Schuman 9 mai 1950).

 

Nous sommes les héritiers des bâtisseurs de l’Europe. Soyons dignes de cet héritage. Néanmoins ne nous voilons pas la face, aujourd’hui, et l’épidémie du Covid-19 n’est qu’un révélateur parmi d’autres, l’Europe est en butte à une crise existentielle amplifiée par des fractures et incompréhensions profondes.

Lire la suite

POUR UN TRAIN D’AVANCE APRÈS LE 11 MAI !

Le samedi 2 mai 2020, la SNCF nous a parlé du « jour d’après » le déconfinement et a annoncé une refondation du transport ferroviaire : révision des plans de transports, des programmes d’investissements et de gestion des effectifs de la société.

 

Unser Land s’inquiète de ces annonces très générales de la direction de la SNCF à Paris, sans concertation ni cadrage par les collectivités locales : elles ne simplifieront pas le retour au travail des confinés éloignés et les contraindront à reprendre la voiture, ce qui relancera de fait le trafic routier et la pollution atmosphérique .

Lire la suite

COVID 19 – VERS UN NÉCESSAIRE GRENELLE DE LA SANTÉ.

Le traitement chaotique de l'épidémie par les pouvoirs publics n'a pas fini d'interroger. Il inquiète pour l'avenir.

 

Selon un article de la Badische Zeitung du 22 avril le gouvernement français aurait interdit à la présidente du Conseil Départemental 68 de continuer le dépistage du Covid qu'elle avait entrepris dans les maisons de retraite de son département, particulièrement touché par l'épidémie. Ce dépistage répondait à une attente des directeurs de ces établissements inquiets par les effets délétères et  létaux de l'isolement imposé depuis le 17 mars aux personnes âgées par un confinement strict et indifférencié.

 

Le frein du gouvernement face à l'initiative de la collectivité alsacienne est tout aussi inexplicable que l'interdiction faite aux pharmaciens non seulement de vendre des masques de protection à leurs clients mais également d'en commander.

 

Le retard mis à autoriser les laboratoires privés et les laboratoires vétérinaires départementaux à pratiquer les tests de dépistage laisse également perplexe.

Lire la suite

Quel 1er mai cette année ?

Doit-on laisser le coronavirus terrasser la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses ?

 

L’Union démocratique bretonne invite chacun et chacune à imaginer sa manière de célébrer cette journée : un message sur sa page Facebook ou son compte Twitter, une pancarte ou banderole à sa fenêtre avec la revendication de son choix, en français ou en breton… pour plus de justice sociale ou en soutien aux salarié·e·s, ces derniers de cordée qui sont aujourd’hui en première ligne, le personnel soignant, les caissiers et caissières, les aides à domicile, les éboueurs, les livreurs… bref, tous ceux et celles grâce à qui la vie peut continuer…

Lire la suite

2020 : UN 1ER MAI EN BASCULEMENT !

Pour ce 1er mai 2020 de fête du travail, Unser Land le parti Alsacien tient à saluer l’ensemble des travailleurs et plus particulièrement encore à honorer ceux et celles qui sont en première et deuxième lignes de front pour maintenir le pays à flot dans la crise sanitaire que nous traversons.

 

Dans ce contexte difficile, les revendications de protection sociale, de justice (fiscale, territoriale, sociale, salariale…) et d’équité sont encore plus largement justifiées et véritablement légitimes. Comme parti politique responsable nous y apportons une attention constante et nous nous engageons notamment à travers nos implications pour le maintien des services publics, le soutien à la production locale et en circuit courts, la valorisation des diplômes, la volonté de voir des clauses (environnementales, sociales et géographiques) dans les marchés publics, l’extension du dialogue sociale dans les entreprises, et contre les coups de « canifs » dans le droit du travail….

Lire la suite

QUEL DÉCONFINEMENT ?

La crise sanitaire que nous vivons est sans précédent. Ces épisodes pandémiques ne sont certes pas inédits, les grippes dites « asiatique » et de « Hong Kong » ayant fait plus d’un million de morts dans le monde en 1958 et 1969. Mais durant ces deux épidémies, si graves furent-elles, aucun confinement n’avait été mis en place. La vie suivait son cours et, faute de mesures de prévention adaptées, les morts semblaient une fatalité.

 

En 2020, face au Covid-19, le confinement s’est imposé dans de nombreux pays du monde comme une mesure sanitaire incontournable dès lors que le virus, très agressif, avait déjà contaminé un grand nombre de territoires. En France, sans aucun esprit de polémique, il est nécessaire de questionner la gestion de ce confinement par l’État central et du déconfinement qui s’en suivra, a priori à partir du 11 mai. À ce titre, il est regrettable de constater que l’idéologie prime sur la logique et que le jacobinisme prime sur le pragmatisme.

Lire la suite