Partis fédérés


Actualité des partis fédérés à R&PS

Brexit : pour que soit relancée la création d'une Eurorégion entre la Bretagne et le Pays-de-Galles, associant notamment la ville de Nantes

Les liens entre le Pays-de-Galles et la Bretagne sont nombreux et s'inscrivent dans le temps. Près de 50 comités de jumelage existent sur les cinq départements bretons, dont 13 rien qu'en Loire-Atlantique, ce qui fait du Pays de Galles le troisième partenaire des collectivités bretonnes après l'Allemagne et l'Irlande. Le Brexit représente pour ces comités de jumelage un vrai défi.

 

Dans ce contexte, l'Union démocratique bretonne se félicite de la déclaration conjointe des Villes de Nantes et Cardiff, du 3 février 2020, qui ont souhaité réaffirmer l'amitié et l'engagement des deux villes à l'égard de leur statut de villes jumelles.

Lire la suite

GARE DE L'EST: TERMINUS ?

Unser land s’amuse du canular du candidat LREM à la mairie de Paris. En proposant d’effacer la gare de l’Est du paysage du centre parisien, il s’offre une campagne publicitaire urbi et surtout orbi à très bon marché. Il permet par ricochet aux Alsaciens et autres Grandestiens d’apprécier la réactivité de leurs élus : dans une surenchère de communiqués outrés, ils savent faire preuve de réactivité et entrer en résistance face à l’hybris parisienne… lorsqu’elle touche directement leur train-train quotidien.

 

 

Lire la suite

ENCORE UN COUP PORTÉ À L'ALSACE !

Alors que l’aberration économique, culturelle et fonctionnelle de la méga-région Grand-Est est de plus en plus criante, dénoncée notamment par la Cour des comptes, l’annonce de la fusion du service médical d’Alsace-Moselle avec celui du Nord-Est est un nouveau défi au bon sens et à la raison et une nouvelle source d’inquiétude pour l’avenir de l’Alsace.

 

L’argument de l’efficience ne trompe plus personne. Il sonne faux dès lors qu’au guichet unique par département, bien identifié, sont préférés l’éclatement et le saucissonnage des domaines d’intervention au niveau de la région-grande-comme-deux-fois-la-Belgique :

Lire la suite

UN SONDAGE ET DEUX BONNES NOUVELLES : LES ALSACIENS PERSISTENT ET SIGNENT

Unser Land se réjouit des résultats du dernier sondage IFOP paru le 7 janvier dernier au sujet de la question alsacienne. Ce sondage indique notamment que 68 % des Alsaciens souhaitent que la Collectivité européenne d’Alsace devienne une vraie région, hors du Grand Est ; 55 % sont favorables à la création d’un parti politique alsacien revendiquant la sortie de l’Alsace de la Région Grand Est.

 

Ce sondage démontre une nouvelle fois — s’il le fallait — que les Alsaciens ne se reconnaissent pas dans le Grand Est, qu’ils aspirent à une réelle autonomie administrative et souhaitent que cette opinion soit représentée au plan électoral. Cette aspiration est particulièrement vive chez les jeunes.

Lire la suite

Les vœux du Président d'Unser Land

Chers membres et sympathisants,

 

 

Cette première lettre d’information du mois de janvier et l’occasion pour moi de vous souhaiter une excellente année 2020. Pour notre mouvement, ce sera une année clé. En effet, nous entrons dans un nouveau cycle d’élections, à commencer par les élections municipales au printemps, puis les sénatoriales à l’automne. Viendront ensuite, au printemps 2021, les élections départementales et, le même jour, les élections de la région grotesque. Ces élections seront déterminantes pour l’avenir de l’Alsace.

Lire la suite

Le francoprovençal à nouveau refusé par le ministère de l’éducation nationale

« La préservation et la transmission des différentes formes du patrimoine des régions françaises – linguistique et culturel – font l'objet de la plus grande attention de la part du ministère de l'éducation nationale. »

 

Ainsi commence la réponse à l’intervention de la Sénatrice Martine Berthet de ce 3 décembre 2019, concernant la situation du francoprovençal au baccalauréat… pour enchaîner sur une nouvelle fin de non recevoir.

Lire la suite

Réunification: qu'est devenue la convention avec l'Insee?

L'UDB a pris connaissance du rapport de M. Le Boulanger et Mme. Le Bal sur la question de la réunification administrative de la Bretagne remis au Président du Conseil régional de Bretagne. La première proposition reprend une vieille revendication de l'UDB à savoir "s'afficher à 5 départements". Une excellente idée... si tant est que les statistiques représentent aussi la Bretagne et plus seulement la région administrative!

 

Lors du mandat 2010-2015, le groupe UDB avait fait voter la possibilité que l'Insee fournisse les chiffres des enquêtes nationales sur 5 départements! Une convention avait été signée... mais n'a jamais été utilisée. Pourquoi?

Lire la suite