Partis fédérés


Actualité des partis fédérés à R&PS

L’amitié franco-allemande passera par l'Alsace ou succombera aux nationalismes !

Le 22 janvier 2019 sera signé, à Aix-la-Chapelle, le nouveau traité entre la République française et la République fédérale d’Allemagne sur la coopération et l’intégration franco-allemandes.

 

Unser Land salue cette nouvelle avancée dans les relations entre les deux pays, qui en d’autres temps, ont provoqué tant de souffrances dans notre région.

Lire la suite

OUI AU PAYS CATALAN S'ADRESSE AU PRÉSIDENT 

Le Président Macron s’est adressé aux Français pour leur faire part des sujets qui vont être soumis à débat. Dans ce cadre, « Oui au Pays Catalan » appelle les habitants de chez nous à y participer et à mettre en avant un certain nombre de points.

Extrait de la lettre que le Président a envoyée aux Français :

 

 

Le deuxième sujet sur lequel nous devons prendre des décisions, c’est l’organisation de l’État et des collectivités publiques. Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ? Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ?

Lire la suite

BIEN PLUS QU’UNE FUSION,  UN RASSEMBLEMENT S’OUVRE À NOUS !

Au diable les intrigues politiques locales, dont nous ne voulons plus souffrir ! La population de Savoie devrait-elle être privée d’un débat sur la création d’une collectivité unique de Savoie ?

 

Le lundi 29 octobre 2018, les Alsaciens ont obtenu un accord jetant les bases de la future « collectivité européenne d’Alsace ». Certes, dans ce pays ultra-centralisé qu’est la France, l’Alsace sera avec ce dispositif encore loin de posséder des compétences régionales et d’une autonomie dignes de celles d’un état fédéral européen, mais elle disposera du socle institutionnel qui lui permettra de développer au fur et à mesure d’opportunités à venir, les politiques autonomes dont elle a besoin.

Lire la suite

Unser Land condamne les tags sur la permanence parlementaire de M. Bruno Studer

Unser Land, exprime sa consternation face aux tags haineux qui ont souillé les murs de la permanence du député de la circonscription. Sa présidente, au nom de tout le parti, assure M. Studer de son empathie et de sa solidarité. 

 

Ces actes anonymes et lâches sont, par leur bêtise et leur violence extrêmes, des symptômes inquiétants et tristement récurrents du délitement culturel de notre société, qu'il devient urgent et vital de rattacher aux valeurs humanistes. Cette dérive haineuse appelle une condamnation ferme et unanime.

Lire la suite

Enfin !

Unser Land avait fait campagne aux élections régionales de décembre 2015 pour obtenir des élus capables de combattre le « Grand-Est » de l’intérieur. Un système électoral inique avait alors privé le parti autonomiste alsacien de représentation au méga-conseil régional, alors même qu’il réalisait le troisième meilleur score en Alsace.

 

Il aura fallu trois ans à une poignée d’élus LR pour prendre en compte — enfin ! – le malaise alsacien et « répondre à l’attente de la population d’Alsace » en entrant en dissidence. L’éclatement du principal parti alsacien et l’insubordination à l’égard du grandestien président présagent des turbulences intéressantes. Tout ce qui affaiblit Rottner ne peut que servir l’Alsace ! C’est pourquoi Unser Land souhaite un rapide développement à ce nouveau groupe et l’exhorte à l’audace.

Lire la suite

Les abeilles, victimes du double-jeu de nos députés !

D’une main, ils signent le « plan de sauvegarde des abeilles », de l’autre, ils votent pour l’épandage de pesticides qui anéantissent les pollinisatrices.

 « Ils », ce sont les 6 députés alsaciens Les Républicains épinglés pour leur double-jeu cynique concernant les abeilles par l’Observatoire citoyen de l’activité parlementaire (1) : Laurent Furst et Patrick Hetzel dans le Bas-Rhin ; Jacques Cattin, Jean-Luc Reitzer, Raphaël Schellenberger et Éric Straumann dans le Haut-Rhin.

Lire la suite

2019: Elsass stand uf !

2018 était année de commémorations : centenaire de l’armistice et de la « libération » de l’Alsace. 1918 marque certes la fin d’une terrible et absurde boucherie, mais correspond également à la perte de notre autonomie régionale, voire un rendez-vous manqué avec l’indépendance. 1919 a vu les prémices d’un « malaise alsacien » qui perdure toujours aujourd’hui.

Lire la suite