ARTICLES AVEC LE TAG : "Autodétermination"



Appel à reporter le référendum en Kanaky – Nouvelle-Calédonie
08.11.2021
La Kanaky - Nouvelle-Calédonie est actuellement durement frappée par l'épidémie de Covid 19. Les Kanak ainsi que les membres des communautés wallisienne et futunienne en sont les principales victimes. Pour ces populations, après les tensions liées à la gestion de la crise sanitaire, ce temps est celui du deuil. Au sortir du confinement s'ouvre en effet une indispensable et longue période de coutumes de deuil. Ces conditions ne permettent pas une campagne équitable pour la consultation...

40 ans après l’assassinat de Bobby Sands, l’autodétermination reste un crime
05.05.2021
C’était le 5 mai 1981, Bobby Sands, le leader Républicain Nord Irlandais, décédait dans les geôles britanniques. Agé de 27 ans seulement, celui qui était aussi député du Sinn Fein à la Chambre des Communes du Royaume-Uni, et donc théoriquement protégé par son immunité parlementaire, mourrait après une grève de la faim qui dura soixante six jours. Bobby Sands est mort, victime de la fermeté et de l’entêtement de Margaret Thatcher, le Premier ministre britannique de...

Levée de l’immunité au Parlement Européen, un soubresaut de l’Europe des États contre la démocratie
10.03.2021
Sur demande de la Cour suprême espagnole dont la partialité est bien connue, le Parlement Européen vient de décider la levée d’immunité des trois eurodéputés catalans Carles Puigdemont i Casamajó, Antoni Comín i Oliveres et Clara Ponsatí Obiols accusés d’avoir organisé un referendum d’autodétermination en octobre 2017, à l’époque où ils étaient à la tête du Gouvernement Catalan. Cette décision est une triple défaite pour la démocratie. D’abord parce qu’elle...

« L’Union européenne voudra-t-elle se regarder dans le miroir de l’Etat de droit que lui tend la Catalogne ? »
27.01.2021
Quatorze parlementaires dont ceux rattachés politiquement à Régions et Peuples Solidaires, Jean-Félix Acquaviva, Michel Castellani, Paul-André Colombani et Paul Molac s’alarment, dans une tribune initiée par Sébastien Nadot au « Monde », du fait que la justice espagnole bafoue les traités européens, en demandant l’extradition de trois eurodéputés catalans

08.10.2020
Le référendum qui vient de se dérouler en Nouvelle Calédonie montre qu’en deux ans les partisans d’une Nouvelle Calédonie souveraine sont de plus en plus nombreux (passant de 43,3% à 46,74%, (+3%)). La participation aussi a été plus importante qu’en 2018 (85%), ce qui contraste avec la désaffection électorale enregistrée en métropole. Un long processus est donc en cours depuis les accords de Matignon de 1988 lorsque Michel Rocard avait mis tout le monde autour de la table de...

04.10.2020
Dimanche 4 octobre 2020, tout juste 23 mois après le premier référendum d’autodétermination, une deuxième consultation populaire sur la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie vient de se dérouler. Avec un taux de participation de 85,7%, soit +4,7% par rapport à novembre 2018, les Calédoniens ont démontré, une nouvelle fois, leur envie de décider eux-mêmes de leur avenir. C’est une victoire de la démocratie. C'est une victoire pour le droit des peuples à disposer...

15.10.2019
L’Etat espagnol a instrumentalisé son Tribunal Suprême pour essayer d’anéantir « l’esprit catalan », cette soif d’Europe et de liberté qui s’est propagée en Catalogne durant les neuf ans du « processus », depuis la décision de la Cour Constitutionnelle espagnole, en juin 2010, d’annuler le nouveau statut d’autonomie de la Catalogne, pourtant adopté par les Cortès de Madrid, et validé par le vote des Catalans lors d’un referendum. Depuis l’Etat est dans une posture...

06.11.2018
Le référendum de dimanche n’est qu’une étape dans un long processus de décolonisation. Le référendum en Nouvelle-Calédonie prouve qu’en politique le long terme est une nécessité absolue. C’est ce qu’avaient compris les responsables politiques réunis à l’initiative de Michel Rocard en 1988 lorsque les accords de Nouméa avaient été négociés et signés.

06.11.2018
Trente ans après les événements tragiques d'Ouvéa, un référendum d'autodétermination a eu lieu en Nouvelle-Calédonie conformément aux Accords de Matignon. Avec 80% de participation, les électeurs ont prouvé que la question de l'avenir institutionnel de l'archipel les concernait directement. A 56,40%, les habitants de l'île ont décidé de rester sous la tutelle de la France et ce choix doit être respecté.

04.11.2018
Après des années de lutte du peuple Kanak, parfois tragiques, qui ont conduit aux accords de Nouméa il y a tout juste vingt ans, le premier référendum d’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie vient de se dérouler. Avec un taux de participation de 80,63%, les Calédoniens ont démontré leur envie de décider eux-mêmes de leur avenir. C’est une victoire de la démocratie.

Afficher plus