Les vœux du Président de l’Alliance Libre Européenne, François ALFONSI

En ce nouvel an 2018, je formule le vœu que l’Europe se ressaisisse. En effet, le

gouvernement démocratique de Catalogne a été destitué par une décision arbitraire. Ses

 

chefs de file sont contraints à l’exil ou ont été jetés en prison.

 

Fort heureusement, le peuple catalan a réagi démocratiquement à ces provocations. Du

fond des urnes du 21 décembre dernier, il a fait entendre sa volonté de maîtriser son

propre destin, dans une Europe démocratique et enfin fière de la diversité dont elle a

 

fait sa devise, mais à laquelle des Etats de plus en plus centralistes tournent le dos.

 

 

En Corse aussi, les urnes ont parlé, et montré avec éclat quelle est la volonté

démocratique du peuple corse. Un espoir est né, mais les résistances des pouvoirs

établis sont encore là.

 

En ce nouvel an 2018, je formule le vœu qu’Oriol Junqueras, vice-Président du

gouvernement légitime de la Catalogne, et ses amis, détenus depuis plus de deux mois,

soient enfin libérés ; que Carles Puigdemont et ceux qui l’ont accompagné à Bruxelles

puisse quitter leur exil, et que tous puissent rejoindre la Catalogne où le peuple leur a

renouvelé sa confiance de façon indiscutable pour présider aux destinées de la

Generalitat.

 

Je formule aussi le vœu que le gouvernement français trouve rapidement les voies du

dialogue avec le nouvel Exécutif de Corse, et notamment son Président Gilles Simeoni

brillamment réélu avec plus de 50% des voix.

 

Pà a Pace è pà a Libertà, chì l’annu 2018 sìa un annu filice par tutti i Pòpuli d’Auropa.