[INTERVIEW] CHRISTIAN TROADEC : "JE VEUX METTRE EN AVANT LES IDÉES RÉGIONALISTES"

Lire la suite

L’ex-porte-parole des Bonnets rouges, Christian Troadec, candidat à l’élection présidentielle

Christian Troadec, le maire de Carhaix (Finistère), s'est déclaré vendredi 8 avril candidat à l'élection présidentielle de 2017. THOMAS BREGARDIS / AFP En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/04/08/l-ex-porte-par
Christian Troadec, le maire de Carhaix (Finistère), s'est déclaré vendredi 8 avril candidat à l'élection présidentielle de 2017. THOMAS BREGARDIS / AFP En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/04/08/l-ex-porte-par

Christian Troadec, ancien porte-parole du mouvement des Bonnets rouges, a annoncé, vendredi 8 avril, qu’il serait « candidat régionaliste » à l’élection présidentielle de 2017.

 

Le maire divers gauche de Carhaix (Finistère) explique dans un communiqué « le sens de (sa) candidature », l’« urgence à faire émerger une force politique qui remette en cause le centralisme et propose une véritable régionalisation » :

« Le bilan politique de cette période est vide de toute initiative valable pour réformer l’Etat jacobin, centralisé depuis Paris, qui enferme le pays dans les schémas du siècle dernier et ne permet en rien de trouver des solutions pour lutter contre le chômage. (...) J’ai multiplié les contacts et j’ai reçu le soutien et les encouragements de différentes personnalités et d’organisations politiques dans plusieurs régions de France. »

M. Troadec dit avoir « une centaine » de promesses de signature d’élus — sur les cinq cents nécessaires pour se présenter à la présidentielle — et être en lien avec la fédération de partis politiques régionalistes ou autonomistes Régions et Peuples solidaires.

 

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/04/08/l-ex-porte-parole-des-bonnets-rouges-christian-troadec-candidat-a-l-election-presidentielle_4898702_4854003.html#98JhU83fY634GvAx.99

Le leader des bonnets rouges Christian Troadec candidat à la présidentielle

Crédits photo: Fred Tanneau (AFP)
Crédits photo: Fred Tanneau (AFP)

LE SCAN POLITIQUE - Le maire de Carhaix souhaite faire entendre la voix des régionalistes, opposés à la tradition jacobine française.

 

Un bonnet rouge à l'Elysée? Christian Troadec, maire divers gauche de Carhaix (Finistère) et ancien porte-parole du mouvement, est candidat régionaliste à la présidence de la République. Le co-fondateur du festival de rock les Vieilles Cherrues compte être le porte-étendard de ceux qui pestent contre le pouvoir parisien. «Le bilan politique de cette période est vide de toute initiative valable pour réformer l'État jacobin, centralisé depuis Paris, qui enferme le pays dans les schémas du siècle dernier et ne permet en rien de trouver des solutions pour lutter contre le chômage», écrit dans un communiqué le conseiller départemental du Finistère. «Il y a urgence à faire émerger une force politique qui remette en cause le centralisme et propose une véritable régionalisation. C'est le sens de ma candidature.»

Dans la course aux 500 signatures nécessaires pour déposer sa candidature auprès du Conseil constitutionnel, Christian Troadec affirme avoir déjà récolté «une centaine» de parrainages: «J'ai multiplié les contacts et j'ai reçu le soutien et les encouragements de différentes personnalités et d'organisations politiques dans plusieurs régions de France», affirme-t-il. Le représentant des bonnets rouges indique avoir pris attache avec Régions et peuples solidaires, une fédération de partis régionalistes (alsacien, corse, breton, catalan, occitan, basque et savoyard entre autres) de gauche et centre gauche, favorable à une évolution fédéraliste des institutions françaises. «Cette démarche collective se met en place dans l'hexagone et dans les territoires d'outre-mer», s'est réjoui Christian Troadec.

 

Sans compter les 11 candidats à la primaire de la droite (de fait candidats à l'élection présidentielle), ni ceux qui ne se sont pas encore déclarés (François Hollande et Nicolas Sarkozy, entre autres), Christian Troadec est déjà le huitième candidat officiellement en lice avec Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Jean-Luc Mélenchon, Antoine Waechter, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen.