ARTICLES AVEC LE TAG : "Alsace"



21.01.2019
Le 22 janvier 2019 sera signé, à Aix-la-Chapelle, le nouveau traité entre la République française et la République fédérale d’Allemagne sur la coopération et l’intégration franco-allemandes. Unser Land salue cette nouvelle avancée dans les relations entre les deux pays, qui en d’autres temps, ont provoqué tant de souffrances dans notre région.

10.01.2019
Unser Land avait fait campagne aux élections régionales de décembre 2015 pour obtenir des élus capables de combattre le « Grand-Est » de l’intérieur. Un système électoral inique avait alors privé le parti autonomiste alsacien de représentation au méga-conseil régional, alors même qu’il réalisait le troisième meilleur score en Alsace. Il aura fallu trois ans à une poignée d’élus LR pour prendre en compte — enfin ! – le malaise alsacien et « répondre à...

07.01.2019
D’une main, ils signent le « plan de sauvegarde des abeilles », de l’autre, ils votent pour l’épandage de pesticides qui anéantissent les pollinisatrices. « Ils », ce sont les 6 députés alsaciens Les Républicains épinglés pour leur double-jeu cynique concernant les abeilles par l’Observatoire citoyen de l’activité parlementaire (1) : Laurent Furst et Patrick Hetzel dans le Bas-Rhin ; Jacques Cattin, Jean-Luc Reitzer, Raphaël Schellenberger et Éric Straumann...

07.11.2018
Unser Land répond aux calomnies ubuesques lancées par les deux officines départementales du parti jacobin de Marine Le Pen. Les deux derniers communiqués des représentants locaux du Rassemblement National sont de nature à prouver à nos concitoyens justement exaspérés que la seule alternative politique crédible en Alsace est représentée par Unser Land, le parti alsacien.

04.11.2018
Unser Land découvre avec satisfaction la tribune publiée ce jour dans les DNA sous le titre « Non à l’effacement de la mémoire alsacienne mosellane ! », signée par une centaine de personnalités. Les signataires conduits par d’anciens ministres font référence à la démarche infructueuse du député Furst plaidant auprès de la secrétaire d’État aux anciens combattants en faveur d’un discours spécifique devant les monuments aux morts alsaciens lors des commémorations du...

30.10.2018
Suite aux déclarations du Premier ministre et à la signature de la déclaration commune en vue de la création d’une collectivité européenne d’Alsace, Unser Land fait l’analyse suivante : Cette déclaration fait suite à quatre années de lutte pour une renaissance institutionnelle de l’Alsace. Elle répond à la mobilisation de la société civile et citoyenne, incarnée sur le plan politique par Unser Land. Mais in fine elle ne respecte pas les Alsaciens, qui dans leur grande...

29.10.2018
Face au mépris affiché du Gouvernement, Unser Land invite les élus alsaciens à boycotter la réunion du lundi 29 octobre avec le Premier ministre Edouard Philippe. Les propositions de la ministre Gourault issues du rapport du préfet Marx ne respectent pas l’expression majoritaire du peuple alsacien en faveur d’une sortie du Grand Est. En outre, la ministre refuse par principe la création d’une collectivité à statut particulier pourtant autorisée par l’actuelle Constitution.

27.10.2018
S’il fallait une preuve pour démontrer que la réforme envisagée par la ministre Gourault relève de l’enfumage et n’est qu’un leurre, il suffit de constater la satisfaction plus ou moins contenue des principaux défenseurs du Grand Est et fossoyeurs de l’Alsace : MM. Rottner, Meyer, Rossinot, Klein, Mmes Debord et Richardot, etc.

24.10.2018
Suite aux déclarations de ce matin de Mme Jacqueline Gourault concernant l’avenir institutionnel de l’Alsace, Unser Land estime que la piste proposée par le gouvernement est inacceptable et qu’elle serait un nouvel affront au peuple alsacien. En effet, dans l’état actuel des institutions françaises et de la constitution, il n’aura échappé à personne que les compétences évoquées par Madame la Ministre, quel que soit leur intitulé, ne pourront être que dénuées de réel...

24.10.2018
À ce jour, Monsieur Studer n’a jamais défrayé la chronique par une intervention sérieuse en faveur de l’Alsace. Il n’a pas marqué les esprits par sa participation au débat sur l’avenir de sa région. Il ne pipe mot sur la question du statut particulier. Mais voilà qu’il exhibe une alsacianité de circonstance et qu’il devient la vedette de l’Assemblée nationale en parodiant l’accent alsacien.

Afficher plus