ARTICLES AVEC LE TAG : "57lepartidesmosellans"



20.08.2018
Dans une interview qui a suivi son communiqué de presse concernant la publication du rapport du préfet MARX, Mathieu KLEIN, président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle suggère une fusion des départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle. De manière péremptoire, il soutient qu’une entité Alsace-Moselle est « parfaitement inadaptée aux enjeux de la Lorraine du XXIème siècle » . Il n’apporte toutefois aucun argument à cette affirmation. Une telle entité n’aurait pas vocation

30.07.2018
L’amendement n°2531 présenté par le gouvernement le 18 juillet dernier ne répond pas à la problématique posée par l’avenir du droit local alsacien-mosellan. Contrairement à ce qu’indique l’exposé sommaire de cet amendement, il n’y a pas eu de malentendu sur la portée de l’arrêt SOMODIA . C’est bien l’absence de possibilité d’élargissement du champ d’application du droit local, et non pas la simple possibilité de faire évoluer ce droit, qui a été critiquée....

09.07.2018
Suite à l’initiative de parlementaires alsaciens de proposer un amendement à l’article 37 de la Constitution pour pérenniser le droit local alsacien-mosellan et lever le verrou de la jurisprudence Somodia du Conseil constitutionnel, un certain nombre d’associations « laïques » ont exprimé leur profond désaccord et font du lobbying auprès des parlementaires mosellans.

02.06.2017
Pour la première fois depuis 1936, le mouvement régionaliste, qui fut actif au sein du mouvement autonomiste alsacien-mosellan de l’Entre-deux-guerres en réaction à la politique jacobine de l’État français à compter de 1919, présente des candidats aux élections législatives.

11.11.2016
Antoine CHALEIX, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (IA-DASEN) de la Moselle, fait peu de cas du droit et des limites de ses compétences. Lors de la réunion du Conseil Académique des Langues Régionales (CALR) qui s’est tenue vendredi dernier, il a refusé d’aborder des questions transmises préalablement par écrit - comme le prévoyait la convocation à la réunion - par un représentant syndical au sein du CALR, au motif qu’elles portaient sur des...

08.11.2016
Le 11 novembre, date de l’armistice de 1918, nous souhaitons rendre un hommage spécifique aux jeunes Mosellans (et Alsaciens) victimes de la Grande Guerre et plus généralement à toutes les victimes de cette boucherie initiée dans un esprit revanchard et sans aucune considération pour la vie humaine.

17.03.2016
Philippe Richert, président de la méga région née de la fusion forcée de l’Alsace, de la Champagne-Ardenne et de la Lorraine, propose l’organisation jusqu’au 1er avril d’un vote électronique pour choisir le nom de cette région sur la base de quatre propositions, toutes aussi grotesques les unes que les autres et qui font fi des noms historiques de nos régions. Sous le couvert de permettre aux expatriés des 3 régions de participer au vote, celui-ci sera ouvert à toute personne...

17.12.2015
Liewe Frind, chers amis, La liste «Non, à l’Acal, oui à nos régions» a obtenu 4,74 % des suffrages aux élections régionales et nous n’avons pas atteint la barre des 5 % permettant le remboursement par l’État des dépenses de campagne (notamment les affiches officielles et les bulletins de vote). 57-Le Parti des Mosellans, fondé seulement en début d’année, a dû investir 10 000 euros dans cette campagne et nos caisses sont vides. Pour pouvoir continuer notre combat en Moselle...